Portrait d'assistant(e) : Corinne Le Bras

Portrait d'assistant(e) : Corinne Le Bras

Evolution & Portraits métier - un article Kalligo.com

Portrait de Corinne Le Bras, assistante de manager

Entre ses missions classiques d’assistante et ses multitudes de projets, Corinne Le Bras nous fait découvrir l’étendue de son poste et nous montre que tout est possible ! Elle nous raconte comment elle a fait évoluer sa carrière au fil des années…

Kalligo : Corinne, pouvez-vous nous expliquer les missions principales qui vous sont aujourd’hui confiées ?

Corinne Le Bras : Mon poste d’assistante est très varié et s’articule autour de trois pôles d’intervention : l’organisation, la gestion et la communication. Mon rôle se situe en amont de la prise de décision que je vise à faciliter et à aval pour permettre sa mise en œuvre.
Pour la partie organisation, cela va de l’assistance à l’équipe de direction dans ses déplacements au suivi de dossiers thématiques, à la gestion des courriers, des agendas et de la messagerie, en passant par le secrétariat de séance, la rédaction de modes opératoires ou des fiches de procédure...
Côté gestion, je m’occupe du suivi des budgets de projets scientifiques, de la saisie et liquidation de différents engagements financiers comme les commandes, les contrats ou les ordres de mission.
La dernière partie concerne la communication. Je suis à l’origine de la rédaction et de la mise en œuvre d’une politique de communication interne pour le laboratoire d’Ifremer dans lequel je travaille, la création et de la mise à jour d’un site intranet, d’un espace collaboratif...

Kalligo : Vous travaillez également sur un projet de Gestion Electronique des Documents, dont vous êtes la coordinatrice. Racontez-nous un peu cette expérience.

Corinne Le Bras : Je travaille sur un projet de GED Novaxel avec une équipe d’assistantes de l’Ifremer - Centre de Bretagne depuis mars 2008, bien avant la réforme du BTS assistant manager qui inclut aujourd’hui cette matière dans son programme. Du coup, nous sommes en lien quasi constant avec les BTS de la région et depuis le salon Office Expo, les lycées de toute la France. Une façon de développer la synergie avec les établissements d’enseignement et de fédérer la profession au delà de l’entreprise. J’interviens régulièrement pour parler de notre expérience aux étudiants. C’est une bonne vitrine pour notre entreprise, et c’est très enrichissant pour eux d’avoir des retours d’expériences concrets...

Kalligo : C’est effectivement un poste très polyvalent ! Comment en êtes-vous arrivée là ?

Corinne Le Bras : En travaillant dur ! Plus sérieusement, j’ai appris au fil de l’eau, au travers de mes diverses expériences professionnelles. En fait, j’ai souvent changé de poste, c’est la meilleure façon d’acquérir de nouvelles compétences selon moi : j’ai commencé comme assistante RH, puis assistante à la direction d’un centre, assistante administrative dans une direction financière, assistante de direction d’un programme scientifique et maintenant assistante de manager, au sein d’un laboratoire scientifique. La mobilité est très formatrice et permet de se remettre en question. Cela stimule et c’est un réel vecteur de développement...

Kalligo : Quels conseils donneriez-vous aux assistant(e)s pour développer leur potentiel et leur donner envie de s’investir elles aussi dans de nouveaux projets ?

Corinne Le Bras : Avec comme maître-mot l’adaptation, la mobilité développe l’ouverture d’esprit et permet de ne pas rester figée sur un mode de fonctionnement, mais plutôt privilégier, au gré de ses expériences professionnelles, le renfort de la polyvalence. Outre que la mobilité me semble un excellent moyen d’apprendre et d’évoluer, je dirais qu’il faut rester en veille sur les domaines technologiques et le métier. Il est souhaitable également d’être force de proposition, même si ce n’est pas toujours évident de se lancer. Il faut oser s’engager et être proactive dans des projets d’organisation du travail, pour continuer à apprendre en visant des missions à haute valeur ajoutée. Bien entendu, cela va dépendre des personnalités de chacun et de son entente avec son manager… Mais rien ne se fait en 5 minutes ! Il faut d’abord gagner sa confiance pour avancer, que le binôme soit solide et productif.

Kalligo : En parallèle, vous êtes également formatrice pour les assistant(e)s à la CCI de Brest, vous intervenez régulièrement dans des tables rondes et des conférences sur le métier… Où trouvez-vous toute cette énergie ? Qu’est-ce qui vous motive pour vous investir dans ces projets ?

Corinne Le Bras : J’ai envie de partager mon savoir-faire, mes compétences et de les transmettre ! J’ai également un autre projet en cours : la création d’un espace collaboratif dédié aux assistantes d’Ifremer… Cela concernerait environ 170 assistantes en poste sur 26 implantations géographique en France métropolitaine et Outre-Mer, l’idée étant de faire de ce réseau un vivier d’échanges, d’informations, de trucs et astuces spécifiques à notre métier… Le projet a été validé par la direction générale de l’institut, nous sommes en phase de mise en place et je trouve tout cela vraiment passionnant. C’est là que je puise mon énergie, dans les projets ! J’aime apprendre, partager et donner… M’acquitter d’objectifs excessifs, dépasser mes limites encore et encore pour mériter l’estime de mes responsables et de mes collègues : la seule chose qui m’importe est de compter à leurs yeux…..une formule au diapason de mes attentes ! Bien plus qu’une passion, mon métier d’assistante est, avant tout …. ma vocation !

Kalligo

Novaxel

Rédigé par Fédération Française des Métiers de l'Assistanat et du Secrétariat

Repost 0